• Clients satisfaits depuis 2006
  • Experts voyages dédiés
  • Voyages testés de qualité
  • Guides soigneusement choisis
  • Meilleur prix garanti
  • Assistance voyage 24h/7j
  • Membre fond de garantie APST
AccueilNouveautés et articles sur les voyagesQuand partir aux chutes Victoria

Quand partir aux chutes Victoria

05.02.2020
Voir tous les billets du blog

 Arc-en-ciel sur les chutes Victoria

Les chutes Victoria constituent sans nul doute un spectacle impressionnant.

Situées à la frontière entre la Zambie et le Zimbabwe, les chutes ont une largeur de 1700 mètres et une hauteur de 108 mètres. Elles comptent parmi les chutes les plus puissantes du monde. Découvrez le rugissement de l’eau, les immenses embruns vaporisés et laissez-vous emporter par la puissance de la nature.

En savoir plus ci-dessous sur la meilleure période pour visiter les spectaculaires chutes Victoria.

Le climat

Les puissantes chutes Victoria peuvent être visitées tout au long de l’année.
Cependant les variations climatiques ont un impact sur les températures, la puissance des chutes et la visibilité et donc sur le spectacle que vous verrez. Il est donc conseillé d’être attentif à la période à laquelle vous planifiez votre voyage.

Le climat des chutes Victoria est sub-tropical et comprend deux saisons principales ; la saison des pluies et la saison sèche.

  • La saison des pluies s’étend de la mi-novembre au mois de mars
  • La saison sèche s’étend d’avril au mois de novembre

Les saisons sont relativement bien définies pour ce qui concerne les températures et les précipitations. Pour ce qui concerne la puissance des chutes, cela varie en fonction des saisons.

Mois PUISSANCE DES CHUTES
JAN Faible
FÉV En augmentation
MARS Bonne
AVR Parfaite
MAI À son maximum
JUIN À son maximum
JUIL Bonne
AOÛT Normale
SEPT En diminution
OCT Moyenne
NOV Faible
DEC Faible

Découvrez les chutes Victoria avec nos voyages :

La saison des pluies

The Devils Pool

Dans la région des chutes Victoria la saison des pluies s’étend de la mi-novembre au mois de mars.

C’est la période de l’année où les pluies sont les plus intenses mais, paradoxalement, la période également où la puissance des chutes est la plus faible.

En début de saison, les chutes sont impactées par l’absence de précipitations des mois précédents et leur débit est relativement faible. Lorsque le niveau de l’eau du Zambèze est peu important vous pourrez visiter l’île Livingstone située non loin du bord des chutes et vous baigner dans la piscine naturelle de la « Devil’s Pool ». Autant d’aventures impossibles à vivre lorsque le niveau de l’eau et la puissance des chutes sont élevés.

L’augmentation des précipitations entraîne une augmentation progressive du débit des chutes et plus la saison avance, plus ce débit sera important. On peut dire que plus il pleut, plus il y a d’eau et plus la puissance des chutes augmente

et lorsque la puissance est importante, vous remarquerez la présence d’embruns vaporisés qui s’élèvent en permanence des énormes chutes. Ces embruns entraînent la formation de très beaux arcs-en-ciel souvent visibles au-dessus des chutes.

Même pendant la saison des pluies il ne pleut pas en permanence et les précipitations tombent généralement sous forme d’averses violentes ou d’orages. Les températures sont très élevées avec un très fort taux d’humidité. Ajoutons que c’est une saison particulièrement favorable à l’observation des oiseaux.

La saison sèche

Victoria Falls Zambia

La saison sèche couvre la période allant d’avril à la mi-novembre.

Au cours de ces mois le temps est sec et ensoleillé et il ne pleut pratiquement jamais. En conséquence le niveau de l’eau au niveau des chutes baisse à mesure que l’on avance dans la saison.

Si vous venez en début de saison vous verrez les chutes au plus fort de leur puissance avant qu’elles amorcent une baisse progressive.

Et si la saison est particulièrement sèche, le niveau d’eau dans les chutes peut être particulièrement bas. Et bien qu’elles ne s’assèchent jamais complètement il peut arriver qu’une partie des chutes qui ont, rappelons-le une largeur de 1700 m, soit asséchée. Dans un tel cas il devient possible de marcher sur certaines falaises où, en temps normal, l’eau arrive avec force. Une expérience extraordinaire que peu de gens ont vécu !

Au cours de la période où la puissance des chutes est plus faible, la visibilité est excellente faute d’embruns s’élevant au-dessus de l’eau. Vous pourrez ainsi faire d’excellents clichés.

Les températures sont plus douces, l’atmosphère est plus pure que pendant la saison des pluies et il peut même faire frais la nuit, en particulier de mai à août.

VotreAfrique.fr – Rapprochez-vous !

Nous utilisons des cookies afin d’améliorer la navigation sur notre site, la rendre plus pertinente et n’afficher que des publicités ciblées. Vous l’acceptez si vous cliquez sur la suite.

Vous pouvez refuser les cookies en cliquant ici. Nous utilisons un cookie pour mémoriser votre refus.

En savoir plus ici.